• bg2.jpeg
  • chateau_facade_crop.jpg
  • chateau_nuit_crop.jpg

Confinement

À compter du vendredi 19 mars 2021 à minuit et pour 4 semaines, mise en place de mesures de confinement pour 16 départements : Aisne, Alpes-Maritimes, Essonne, Eure, Hauts-de-Seine, Nord, Oise, Paris, Pas-de-Calais, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Seine-Maritime, Somme, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Yvelines.
 

Écoles et universités 

  • les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges continuent de respecter les modalités déjà en place ;
  • passage en demies-jauges pour l’ensemble des lycées ;
  • les universités continuent de fonctionner selon le rythme en vigueur ;
  • activité sportive : reprise normale sur le temps scolaire, maintien des activités en plein-air sur les temps extra-scolaires.

Commerces


Seuls les commerces vendant des biens et services de première nécessité peuvent rester ouverts, dont les disquaires et les librairies.
 

Déplacements et sorties 

  • possibilité de sortir de chez soi sans durée limitée, dans un rayon de 10 km autour de son domicile, en présentant une attestation en cas de contrôle ;
  • les déplacements inter-régionaux sont interdits, hors motifs impérieux ou professionnels ;
  • les préfets ont la possibilité d’interdire certains rassemblements dans l’espace public.

 

Couvre-feu


Le couvre-feu est maintenu selon les mêmes règles, mais repoussé à 19h pour l’ensemble du territoire à partir de samedi 20 mars 2021.

 

Lieux de culte


Les lieux de culte restent ouverts selon les protocoles actuellement en vigueur.

 

Travail 

  • le télétravail doit être la norme pour l’ensemble des entreprises et administrations qui peuvent l’appliquer, en appliquant la règle des 4 jours sur 5 en télétravail ;
  • un protocole renforcé est envisagé dans la restauration collective en entreprises.

Informations sur les mesures nationales

Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive. Les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00. Au vue de l’augmentation des cas, les contrôles sont renforcés depuis le 1er février 2021.


Informations sur les mesures locales

Aisne, Alpes-Maritimes, Essonne, Eure, Hauts-de-Seine, Nord, Oise, Paris, Pas-de-Calais, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Seine-Maritime, Somme, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Yvelines : dans ces 16 départements, des mesures plus fortes, s’appuyant  sur un principe de confiance et de responsabilité, s'appliquent dès vendredi 19 mars 2021 à minuit :

  • commerces : seuls les commerces vendant des biens et des services de première nécessité seront autorisés à ouvrir – auxquels s’ajoutent les librairies et les disquaires – afin de réduire les contacts dans les lieux clos ;
  • déplacements hors domicile : ils pourront avoir lieu dans un rayon de 10 kilomètres autour de chez soi sans limite de temps et avec attestation ;
  • manifestations et regroupements : ils seont strictement contrôlés, voire interdits si les gestes barrières ne peuvent être garantis ;
  • couvre-feu : il est décalé à 19h dès samedi, sur tout le territoire ;
  • déplacement inter-régionaux : ils sont proscrits sauf motif impérieux ou professionnel ;
  • activité professionnelle : toutes les entreprises doivent encourager le télétravail à raison d’au moins 4 jours par semaine, les déplacements entre le domicile et le lieu de travail doivent également faire l’objet d’une vigilance accrue


Éducation
Le confinement du printemps 2020 a accru le risque de décrochage scolaire pour les enfants, en particulier les plus défavorisés. Le Gouvernement a donc fait le choix de laisser tous les établissements scolaires ouverts – avec une demi-jauge pour les lycées - fin de préserver l’éducation de nos enfants.

En revanche, il est essentiel, s’agissant des enfants, de durcir les règles sanitaires : le protocole sanitaire dans les cantines scolaires est renforcé (pas de brassage des enfants à la cantine, allongement des temps de restauration, plats à emporter), et jusqu’à nouvel ordre les activités physiques extrascolaires en intérieur seront interdites.

La capacité de dépistage dans les établissements scolaires sera également augmentée, avec un objectif de 300 000 tests par semaine et des objectifs fixés par académie.


Personnes âgées
Afin de lutter contre la solitude des ainés les visites en Ehpad et en maison de retraite sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières.

Travail
Le télétravail est impératif, partout où il est possible, à raison de 4 jours par semaine.

Commerces et établissements recevant du public (ERP)
Les commerces ont repris leurs activités le 28 novembre dernier tout comme les auto-écoles, les agents immobiliers et les services à domicile avec un protocole sanitaire strict. La mise en place du couvre-feu impose cependant une fermeture à 18h00 pour l’ensemble de ces établissements.

Depuis le 1er février, les commerces non-alimentaires de plus de 20 000 mètres carrés sont fermés par mesure de précaution.

Pour limiter la concentration des flux et favoriser l’activité commerciale, les possibilités d’ouverture des commerces le dimanche sont élargies et les établissements sont encouragés à se saisir des possibilités d’ouverture supplémentaire sur la pause déjeuner.

L’ensemble des secteurs faisant toujours l’objet de fermetures administratives (bars, restaurants, boites de nuit…) ou directement impactés par les mesures sanitaires continueront de bénéficier de mesures d’aides.

Activités culturelles
Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements qui sont aujourd’hui fermés, le resteront encore au cours des prochaines semaines. C’est le cas des cinémas, des théâtres, des salles de spectacle, des équipements sportifs ou de loisirs. C’est également le cas pour les bars et les restaurants.

S’agissant des stations de sport d’hiver, la circulation épidémique ne permet pas d’envisager une réouverture.

Lieux de culte
Les offices dans les lieux de cultes sont autorisés, les fidèles doivent respecter une règle d’un siège sur trois et d’une rangée sur deux pour y assister.

Déplacements internationaux et dans les Outre-mer
Compte tenu du risque de propagation des souches variantes de la Covid-19, depuis le dimanche 31 janvier, toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne sera interdite, sauf motif impérieux. 

Les entrées en France, y compris pour l’Union européenne, seront conditionnées à la présentation d’un test PCR négatif. 

Les déplacements dans les Outre-mer seront autorisés uniquement sur motif impérieux.

Pour plus d’information sur vos déplacements à l’étranger : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/je-pars-a-l-etranger/